Conseils

Comment choisir sa scie sabre ?

Avant de se lancer dans l’achat de tout appareil ou outil, il est indispensable d’évaluer ce que vous voulez en faire, mais aussi la fréquence d’utilisation. La scie sabre n’est pas une exception et, l’offre pour cet accessoire de bricolage est si diversifiée qu’il est essentiel de tenir compte des caractéristiques techniques et différents aspects des modèles disponibles, afin de dénicher la scie sabre qui convient le plus à vos besoins, mais aussi au budget que vous souhaitez y consacrer. Un bon choix de scie sabre doit notamment en considération :

L’alimentation et le type d’usage

Comme nous avons eu à le souligner précédemment, il existe trois principaux types de scie sabre et chacun d’eux est recommandé pour des usages divers. Pendant qu’un modèle sans fil fonctionnant sur batterie se présente comme l’allié des bricoleurs occasionnels amenés à réaliser des travaux courants, vous devez regarder du côté des scies sans fil ou pneumatiques pour des interventions exigeantes, d’envergure. Ces derniers sont en effet plus puissants (la scie pneumatique davantage) et s’adaptent pour des travaux de longue durée, sur chantier. Et pour cela, il vous faudra tenir compte de la disponibilité d’une source d’alimentation.

La puissance délivrée par le moteur d’un modèle filaire est évidemment plus importante que lorsqu’il s’agit d’une scie sabre fonctionnant avec une batterie. Pour ce dernier, le choix peut être faite entre un modèle de 10 à  18 V, tandis que pour les appareils électriques, la puissance varie entre 600 W et 1 200 W. Encore une fois, tout dépend des usages que vous prévoyez. Une puissance minimale de 500 W est toutefois requise.

Système de changement des lames

Si vous devez passer aisément d’un matériau à un autre, le système de changement des lames est un point sur lequel vous devez porter votre attention. La qualité de ce mécanisme, permettant le blocage de la lame par le biais d’un levier, peut varier selon le modèle. Les scies sabres d’aujourd’hui sont presque toutes munies d’une fixation automatique. Cela dit, vous devez vous assurer que ce mécanisme est fiable, pour être sûr que votre accessoire de bricolage reste toujours performant, même si vous l’utilisez régulièrement.

Système anti-vibrations

Pour ne pas fatiguer vos bras, les constructeurs munissent leurs scies sabres d’un mécanisme anti-vibrations qui optimise le confort de travail. Ce même dispositif réduit les nuisances sonores émises par l’outil de sciage.

Les fonctions qui font la différence

Un bon choix de scie sabre doit tenir compte de certaines caractéristiques techniques, mais aussi de l’intégration de fonctionnalités qui concourent à renforcer le confort de travail et la la rapidité d’exécution. Justement, pour ce dernier aspect, prêtez attention à variateur de vitesse. Cette gâchette vous permet d’ajuster la cadence de la scie sabre, selon le travail à faire.

En outre, l’efficacité de l’outil de bricolage tient aussi dans sa course à vide. Cette donnée exprimée en coups par minute (cps/min) détermine en effet la performance de la machine. Vous aurez le choix entre les scies sabres dont la course à vide varie entre 500 à 3000 cps/min. S’agissant de la capacité de coupe maximale, elle renseigne sur l’aptitude de l’appareil à travailler dans divers matériaux.

Autres caractéristiques

D’autres éléments et non des moindres méritent que vous y portiez une attention particulière pour un bon choix. Entre autres, le poids de la machine doit être léger et en adéquation avec sa taille, afin d’assurer une bonne manœuvrabilité. Cet aspect est d’autant plus important lorsqu’il est question d’atteindre des endroits difficiles d’accès. En outre, même si presque tous les fabricants optent pour des poignées ergonomiques en caoutchouc, la qualité de ce matériau, mais surtout la disposition de ce manche, doivent être prises en considération à l’achat.

Par ailleurs, l’intégration d’un système refroidissement et d’évacuation d’air peut aussi faire la différence. En plus de garantir la longue durée de vie de votre appareil de sciage, ce dispositif aide à son nettoyage permanent.

Quelles lames choisir ?

Pour une adaptation à tous les types de travaux, privilégiez une scie sabre dont la lame, utilisable dans les deux sens, est interchangeable via un système de fixation pratique et automatique. D’autre part, un bon choix de lame est essentiel pour travailler efficacement dans chaque matériau. Cela détermine en effet la qualité et l’efficacité des découpes. Par exemple, l’utilisation d’une lame pour bois dans le cadre d’un travail dans l’acier, non seulement donne de piètres résultats, mais vous expose aussi à des blessures. De même, les risques de dysfonctionnement de votre outil sont réduits.

Cela étant dit, la sélection de la lame doit nécessairement tenir compte de la puissance délivrée par son moteur. Mais pas que. D’autres éléments comme : la nature de la pièce sur laquelle le travail doit s’effectuer, la largeur de celle-ci ou encore la force d’exécution, doivent aussi être pris en considération lorsque vous choisissez la lame de scie sabre. Notez que ces accessoires portent des indications que vous devez pouvoir lire.

En pratique, à chaque type de matériau ou support à découper correspond un nombre de dents par coupe, qui figure sur la lame. Exprimée en TPI, cette donnée varie entre 6 et 10 et est déterminante dans la qualité, la rapidité et la précision de la coupe. Toutefois, gardez à l’esprit que plus le nombre de dents de la lame est grand, plus vous gagnez en précision. Cependant, la contrepartie est que vous perdez en rapidité.

Hormis la nature du support à couper, la profondeur de coupe est une autre variable à prendre en considération. Cette dernière se base tout simplement sur la largeur du matériau, que vous devez mesurer, afin de rajouter 50 millimètres. Le résultat obtenu n’est autre que la longueur de la lame nécessaire.

Pour finir, le type d’application, autrement dit la force d’exécution est un aspect important à prendre en considération pour un bon choix de lame. En effet, lorsque vous êtes par exemple confronté à des matériaux épais, cela exige des applications lourdes, autorisées par des lames épaisses, mais aussi un moteur puissant. A contrario, quelle que soit l’épaisseur de la lame, vous pouvez arriver à bout de n’importe quelle pièce, dans le cadre d’une découpe grossière. En termes d’épaisseur, le choix peut être fait entre les lames de 0,9 mm à 1,6 mm

A propos de l'auteur

Admin

Commenter